Communiqués | Archives
 

 

 
 

2 Mai 2013
 
Le Bella Desgagnés baptisé au port de Sept-Îles

C’est avec beaucoup de fierté et d’émotion que Desgagnés et sa filiale Relais Nordik ont procédé aujourd’hui, au port de Sept-Îles, au baptême du N/M Bella Desgagnés, nouveau navire spécialement conçu pour et dédié à la desserte maritime de l’île d’Anticosti et de la Basse-Côte-Nord.
.
Cet événement a eu lieu en présence de plusieurs invités et dignitaires dont Mme Lorraine Richard, députée de Duplessis et adjointe parlementaire au ministre des Transports pour le volet du transport maritime. Cette étape marquant le début de la mise en service du Bella Desgagnés s’est déroulée après une tournée de familiarisation au cours de laquelle le navire s’est arrêté dans tous les ports qu’il desservira, permettant ainsi aux résidants et aux usagers de la région d’être les premiers à le découvrir. M. Louis-Marie Beaulieu, président et chef de la direction de Desgagnés, s’est dit « très excité à l’idée qu’en plus de l’avoir visité, ils pourront bientôt en faire l’expérience et apprécier ses qualités et ses valeurs ajoutées »..
.
C’est Mme Julie Boulet, députée de Laviolette et anciennement ministre des Transports du gouvernement du Québec, qui a eu l’honneur de procéder, à titre de marraine, au baptême du navire. Mme Boulet a été très impliquée dans les décisions permettant la mise en service de ce nouveau navire au bénéfice des citoyens de la Basse-Côte-Nord et de l’île d’Anticosti, et Desgagnés a voulu le souligner en lui accordant cette reconnaissance. Le Bella Desgagnés aura préalablement été béni par l’abbé Germain Gagnon, vicaire de l’église Saint-Joseph de Sept-Îles et aumônier de la Maison des Marins de Sept-Îles..
.
Le Bella Desgagnés, long de 97,1 mètres et large de 19,35 mètres, possède un tirant d’eau opérationnel et maximal de 4,2 m et 4,6 m respectivement. Il peut accueillir confortablement 381 passagers grâce à ses 459 sièges de type avion ayant une inclinaison supérieure et repose-pieds. Le Bella Desgagnés offre aussi un total de 160 lits répartis dans 63 cabines de 10,5 à 16 m2, toutes avec salle de bain privée, dont deux de 24 m2 adaptées aux personnes à mobilité réduite. Il est doté d’une cafétéria de 112 places et d’une salle à manger de 88 places. Du côté cargaison, il peut transporter 125 conteneurs et est équipé d’une grue d’une capacité de levage de 40 tm avec une flèche de 35 mètres.

M. Beaulieu a déclaré : « La sécurité, le confort et la qualité du séjour des usagers ont été nos principales préoccupations. C’est pourquoi nous avons décidé d’ajouter des composantes qui n’étaient pas requises par le Gouvernement du Québec, tels que des ailerons rétractables stabilisant le navire lors de mauvais temps; un système de divertissement intégré dans les sièges permettant la diffusion de films, d’émissions télévisées et radiophoniques; une salle avec jeux d’arcade; une salle d’entraînement; une salle de conférences; des ascenseurs pour passagers et l’équipage; un chenil; et bien d’autres! ».

Il a aussi ajouté qu’en termes de sécurité et de manœuvrabilité, le navire, dont la structure a été construite selon les nouvelles règles SOLAS 2009, a aussi été renforcé pour mieux affronter la glace, avec sa classe 1AFS. L’ensemble des systèmes de sécurité, de navigation, de propulsion et de mécanique sont surveillées par plus de 3 700 indicateurs de fonctionnement et d’alertes répartis à travers le navire, en plus d’être muni d’un système de surveillance de 50 caméras.

Il est mû par deux propulseurs azimutaux de 2 000 kW chacun alimentés par deux moteurs électriques de 2 200 kW chacun, et équipé de deux propulseurs d’étrave de 800 kW chacun. Il est aussi doté d’un système de positionnement dynamique (DPS) permettant une plus grande facilité pour naviguer et manœuvrer en toute sécurité.

Enfin, le navire a été construit dans le plus grand souci de développement durable. Ses des moteurs, conformes à IMO Tier II, réduisent l’émission de gaz à effet de serre. Aussi, le navire a son « Green Passport » (littéralement : passeport vert), certifié par Lloyd’s Register, attestant des matériaux ayant servi à sa construction.

Le Bella Desgagnés a exigé au-delà de 1 500 000 heures de travail, l’élaboration de près de 6 000 plans distincts, plus de 50 tonnes de peinture et approximativement 320 km de fils électriques.

Desgagnés s’est dit très confiante d’avoir mis tous les efforts nécessaires pour construire ce navire à la hauteur des besoins et des attentes des usagers de la desserte maritime.

Relais Nordik est une filiale en propriété exclusive de Groupe Desgagnés inc.; elle effectue le transport maritime de passagers, de marchandises et de véhicules à partir des terminaux principaux de Rimouski, de Sept-Îles, de Havre-Saint-Pierre et de Natashquan, et aux huit ports de chaque localité desservie, soit Port-Menier, Kegaska, La Romaine, Harrington Harbour, Tête-à-la-Baleine, La Tabatière, Saint-Augustin et Blanc-Sablon. Toutes ces agences portuaires assurent la réception, la conteneurisation, le transport et la livraison au client.

Desgagnés, dont le siège social est à Québec, est un conglomérat qui se spécialise depuis le 19e siècle dans le transport maritime de vracs liquides, de marchandises générales, de vracs solides et de passagers. Ses activités s'étendent également à la réparation navale de même qu'à la location et à l’opération de machineries lourdes. Cette société possède ou exploite une flotte de 18 navires qui sillonnent le réseau Saint-Laurent – Grands Lacs, l’est de l’Arctique canadien, les côtes est du Canada et des États-Unis ainsi que toutes les mers du globe. Avec un chiffre d’affaires de plus de 230 millions de dollars, Desgagnés crée quelque 1 000 emplois en haute saison avec une masse salariale dépassant les 50 millions de dollars.
 
Québec, 2 Mai 2013 
Groupe Desgagnés